LES TRAVAUX

Dans tout budget, l’entretien de la voirie, des espaces verts, de l’éclairage public est un poste extrêmement dispendieux. Nous n’échappons pas à la règle, bien au contraire au vue des 10 km de voirie communale et ses nombreux espaces verts à entretenir.

Concernant la voirie, après les trottoirs, la rue du Hocquet a été goudronnée en automne. Malheureusement, les travaux ont eu lieu tandis qu’il pleuvait abondamment. Et bien sûr, l’Enrobé coulé à froid (ECF) technique de plus en plus répandue et moins onéreuse que le bitume à chaud n’a pas tenu. Le revêtement sera refait aussitôt que le temps le permettra. Les rues des Quénelets et Sous le Bois, dégradées par les fortes pluies de l’automne, viennent d’être réparées. Normalement, ces rues seront refaites en profondeur après les travaux d’assainissement, prévus en 2015.

Avec l’hiver très rigoureux que nous avons connu, les routes ont subi de grosses dégradations. Un tonnage important de bitume a été nécessaire pour les réparer. Un volume important de sel a été utilisé pour sécuriser les endroits sensibles de la Commune. Nous avons pu apprécier, durant le long épisode neigeux, l’efficacité de la lame de déneigement que nous avions acquise juste avant. Grace à François Caron qui a accepté de l’atteler à son tracteur et aux agents des services techniques qui sont intervenus, de jour comme de nuit, les habitants d’Heuringhem ont pu circuler en toute sécurité.

L’entretien régulier des parterres, répartis sur le territoire, concourt à un environnement agréable qui s’ajoute aux efforts des habitants qui participent au concours des jardins fleuris. Un massif de fleurs agrémente la partie enherbée du carrefour des rues des Quénelets de l’Eglise et du Bibrou.

L’élagage des arbres, qui a nécessité la location d’une nacelle, aux abords des rues de Saintes et des Bruyères a été effectué récemment.

La zone des Bruyères, endroit privilégié pour le sport la pêche et la promenade, a elle aussi eu droit à quelques aménagements. Un nouvel abri a été installé au pied de la perche verticale pour protéger les archers. Un panneau d’affichage a été posé aux abords des étangs tandis que deux pontons de pêche destinés aux personnes à mobilité réduite ont été installés, il y a peu de temps. Ces pontons ont bénéficié de la subvention de l’état (DETR).

L’abri bus de la rue de l’Ecouart, source de désagréments pour le voisinage, a été remplacé par un nouveau, avec de larges vitres. Un autre, du même type, a été installé sur le terre-plein au croisement des rues du Bibrou et des Quénelets.

La rénovation et la modernisation de l'éclairage public, élément essentiel dans le domaine de la sécurité du citoyen, en cours depuis plusieurs années, est pratiquement terminée.

L’ensemble des points lumineux est maintenant équipé de lampes à vapeur de sodium. Il reste à remplacer les horloges existantes par des horloges astronomiques beaucoup plus fiables et plus précises. L’éclairage de la rue de l’Epinette, que l’on pensait en bon état, sera à rénover puisque récemment un pylône usé à sa base a chuté sur la chaussée lors d’une tempête. L’éclairage du parking de la Mairie a été entièrement rénové.

Les bâtiments communaux, lieux de rencontre, de culte, de représentations culturelles, d’hébergement de services publics ou d’enseignement nécessitent un entretien constant, des remises aux normes, d’isolation et de réfections plus ou moins onéreuses. Les sommes en jeu sont toujours importantes tant pour la construction que pour les réparations.

L’Ecole Condorcet dont le 130ième anniversaire a été mis en valeur par une magnifique exposition lors de la journée du patrimoine a, comme à l’accoutumée, eu son lot de travaux neufs ou de rénovation. D’abord, la remise à neuf du mur du parking par la projection d’un enduit. Puis la pose d’un bardage protecteur sur le mur ouest de l’école. Exposé aux intempéries, il présentait des fuites dont les conséquences auraient été, à la longue, néfastes pour ce magnifique bâtiment. Ces travaux ont été réalisés par l’entreprise JC. Leroy d’Heuringhem.

La construction des nouvelles toilettes en remplacement de celles qui se trouvaient à l’intérieur de l’école maternelle a été le plus important chantier réalisé pendant l’été. En effet, ces travaux très conséquents ne pouvaient avoir lieu que durant les vacances scolaires. L’entreprise locale Michel Pavy construisit les nouvelles toilettes pendant le mois de juillet tandis que les agents techniques de la Commune ont accompli un travail extraordinaire en démontant les anciennes toilettes, en agrandissant la salle informatique et en réalisant un bureau pour Madame la Directrice.

Ce fut une course contre la montre pour que la rentrée de septembre ait lieu dans les meilleures conditions. Un grand MERCI aux entreprises intervenantes, à l’ensemble du personnel communal ainsi qu’aux élus qui se sont investis, corps et âme, pour que cela soit possible. Cette réalisation a reçu les subventions de l’Etat (DETR- Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux) et du Conseil général (FARDA - Fonds d’Aménagement Rural et de Développement Agricole).

Outre ces travaux importants par leur ampleur, d’autres travaux moins spectaculaires, mais aussi importants par leur nécessité, ont été réalisés. C’est le cas de la pose de volets roulants électriques aux fenêtres de l’école maternelle pour une utilisation optimale des tableaux blancs interactifs présents dans toutes les classes. Les cache-moineaux abimés lors d’une forte tempête ont été remplacés. L’agrandissement et la rénovation de la salle de classe de Madame Vasseur ont été mis à profit pour rénover son éclairage entièrement. Un éclairage extérieur a été installé dans la cour de l’école.

L’Eglise n’a pas été oubliée puisqu’une aération y a été installée à l’intérieur et que la croix qui supporte le coq au sommet du clocher, brisée lors d’une forte tempête, sera remplacée dans les prochains jours.

Un local de rangement de matériel a été construit dans le bâtiment des services techniques.

La plupart de ces travaux sont réalisés par les agents communaux. Sauf, bien sûr, ceux de grande ampleur pour lesquels nous faisons appel à des entreprises spécialisées, locales si possible, en respectant les règles inflexibles du code des marchés. Pour les gros travaux de voirie, nous avons la chance d’avoir, au sein de la Communauté de Communes de la Morinie, un service de voirie très compétent auquel nous avons recours le plus souvent possible. Ce sont les employés de la Communauté de Communes de la Morinie qui ont modifié et aménagé l’entrée du parking de la Mairie et de la salle communale pour faciliter l’accès aux clients de la boulangerie et aux camions approvisionnant le commerce. De plus, son élargissement permettra aux autobus et aux véhicules de ramassage des ordures ménagères ou de tri sélectif de manœuvrer plus facilement.